" Voici le compte-rendu de notre premier Tour de Corse Historique.
Cette épreuve mythique du sport auto était un rêve pour nous, et nous... l'avons réalisé en inscrivant la petite Golf noire au "rallye des 10 000 virages".

Paradoxalement, le fait d'avoir connu jusque là une saison galère avec la voiture, et l'impasse sur le Friedman, nous ont permis de nous préparer au mieux pour ce Tour.
C'est un rallye fort différent des autres, une ambiance unique, notamment de part les assistances libres en bord de route, et une passion partagée par tout un pays.

C'est toujours difficile de commencer de nuit, car c'est une ambiance particulière, notamment dans la voiture, et il est facile de faire une bêtise. Mais tout c'est vraiment bien passé dans ce prologue nocturne, puisque nous avons rattrapé le concurrent partit devant nous et signé un inespéré 14e temps scratch!
Par la suite nous avons essayé tout le rallye de maintenir une place autour du 20e rang avec plus ou moins de facilité. Mais c'est à cette place que nous sommes rentré au parc de Porticcio le Mercredi soir.
L'orage tombé dans la nuit prévoyait des conditions plus favorables pour nous sur les spéciales du Jeudi matin; et ce fut le cas, car c'est dans le 6e chrono (premier de la journée) que nous avons réalisé notre meilleure performance du rallye avec un 10e temps!
La suite de la journée a été bien plus compliqué avec soit des profils d'ES défavorables à notre petit moteur ou des soucis de freins... Ceux-ci nous ont d'ailleurs fait perdre beaucoup de temps dans l'ultime chrono de l'étape car déséquilibrant complètement l'auto, nous pensions alors à une crevaison, et voulant plutôt finir le rallye que "tenter le diable" nous avons fait la plupart de la spéciale au quasi ralenti. Le sentence de cette mésaventure fut 2 min de perdues et 6 places au général...
Grâce à une super équipe d'assistance, le problème a été résolu à la fin de la journée à Porto.
Le Vendredi s'annonçait comme la plus grosse journée, car comportant les deux plus longues spéciales (de plus de 27km) mais la première fut annulée... Nous avons donc attaqué par la superbe Notre Dame de la Serra où suite aux soucis de la veille nous nous devions de maintenir la R5 Alpine de Wilfried Labrot remonté à 6s de nous au général; chose étant faite en signant exactement le même temps. Ensuite, les deux spéciales autour de l'île Rousse nous a permis de reprendre un peu de large et remonter à la 22e place au général.
La dernière journée se profilait et la fatigue aussi, mais il fallait maintenir le rythme pour contenir une foule d'autos à nos trousses!
Malgré un profil qui nous paraissait plutôt défavorable, dans la première spéciale de la journée nous réalisons un joli 19e temps qui nous a permis de retourner dans le Top 20.
Un moins bon rythme dans la suivante et surtout une grosse erreur de l'organisation dans l'avant dernière nous a fait à nouveau perdre du terrain nous a mis dans une posture pas très avantageuse au départ de l'ultime chrono, car nous avions alors deux concurrents très proches derrière nous au général (6 et 11s).
Grâce à un rythme, digne du prologue nous avons pu conserver notre place dans le Top 20!
Retour à Porto Vecchio, fiers d'être à l'arrivée avec cette belle place, donc 18e scratch VHC (20e avec les Classic) 5e Groupe 2 et 1er de Classe ainsi que première traction avant!

Une constante de cette épreuve a été la difficulté de savoir si nous étions dans le rythme ou non, car les spéciales et le rallye étant plus longs qu'à l'ordinaire, il est nécessaire de soulager un peu pour préserver la voiture, et aussi l'équipage, nous ne savions donc pas si nous étions dans le coup ou pas...
On a finalement eu que peu de problèmes, et c'est là qu'on a pu constater que l'essai à Alès était le bienvenu, car le seul "gros souci" est venu de quelque chose que nous n'avions pas pu tester alors, à savoir les freins arrières que nous avons trouvé et monté seulement 15 jours avant le rallye.

En bref, cette 18e place était inespérée, même si en rêve on y pensait un peu... C'est aussi un beau remerciement pour l'équipe qui s'est beaucoup investie pour l'épreuve.

Merci à nos partenaires qui nous ont aidé à réaliser ce rêve! "
Coutot Roehrig www.coutot-roehrig.com | Tango Paëlla www.tangopaella.com | KS Racing | Drift'n Grip www.driftngrip.com | Servi'tec www.servi-tec.fr I La Galerie du Pilat www.galeriedupilat.fr | Gomet Granit www.gometgranit.fr

VICTOR

2016 10 08_0105

lamapix_52181141

lamapix_52181287

14641977_10154536336164804_5688803390107169051_n[1]

lamapix_52181288

2016 10 07_0270

2016 10 08_0114